Etats-Unis : La nation Serrano

Publié le 2 Septembre 2017

image

Peuple autochtone des EU, anciens chasseurs/cueilleurs vivant en Californie dans les montagnes de San Bernardino, le sud du désert de Mojave, le sud de la Californie.

pic san bernardino – By Mitch Barrie – originally posted to Flickr as San Bernardino Peak panorama, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11900968

Autodésignation : Taoqtam = les personnes, Maarenga’yam = personnes de Morongo, Yuhaviatam = les gens des pins

Les Maarenga’yam sont inscrits dans la bande d’indiens missionnaires de Morongo

Les Yuhaviatam sont inscrits dans la bande d’indiens missionnaires de San Manuel.

D’autres sont inscrits dans la bande Soboda des indiens Luiseño

Population : environ 1000 personnes

Langue: serrano, sous-ensemble takic de la famille des langues uto-aztèques – Très peu de locuteurs vivants.

Les missionnaires espagnols à leur arrivée en Californie au 18e siècle ont contribué à créer le nom tribal serrano, les distinguant des tribus voisines nommées Tongva (Gabrieleño et Fernadeño) au nord, les Kitanemuk et les Tataviam au nord-ouest.

Les villages étaient :

Akxawiet- Cucanonga- Homboabit- Jurumpa – Juyubit- Muscupiabit- Topapaibit (Victorville)- Guapaibit (Hesperie)- Paso del Cajon- San Benito- San Gorgonio- San Pascual (rancho)- San Timoteo – Temeku (rancheria) – Tolocabi- El Yucaipa

Il y avait 3 groupes

La bande Kitanemuk : bassins de la rivière Kern et san Joaquin

Le groupe Vanyume : le long de la rivière Mojave

Le groupe Serrano principal : montagnes de San Bernardino et vallées adjacentes, désert de Mojave

By Unknown or not provided – U.S. National Archives and Records Administration, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17175110

Mode de vie

Villages

Ils vivaient dans des abris appelés kiich, fabriqués avec des branches de saule pour le cadre, des fibres de yucca pour les murs, en forme de dôme, avec un plancher recouvert de tapis tressés en yucca, un trou pour la fumée dans le toit. La cuisine était faire en dehors.

image

Les villages Serrano étaient construits près des points d’eau, rivières, lacs, ruisseaux dans les vallées et les montagnes.

Régime alimentaire

image

Leur régime alimentaire était composé de glands qui étaient l’aliment principal, ils étaient broyés pour faire une farine entrant dans la composition d’un plant nommé wiic, ou pour faire de la soupe et du pain.

Les noix étaient une ressource importante de nourriture, un aliment précieux, elles étaient stockées dans des greniers construits avec des branches de saule recouvertes de roseaux tule.

Le gibier comprenait le chevreuil serrano, des oiseaux,des moutons et chèvres de montagnes, du petit gibier (lapins, cailles), chassés lors de rassemblements de chasse.

Ils récoltaient des champignons, des légumes, des racines, des baies. Les aliments étaient mis à sécher au soleil pour faire des réserves.

image

Organisation sociale

Les lignées étaient autonomes, l’unité principale politique était la lignée revendiquant un territoire local spécifique.

Les unités sociales les plus importantes comprenaient les clans dirigés par des kikas assurant le leadership politique, économique et religieux.

Toutes les personnes appartenaient à 2 divisions, les  Chats sauvages et les Coyotes, composées de clans patrilinéaires.

Croyances traditionelles

En plus des cérémonies religieuses, les chamanes interprétaient les rêves et guérissaient en utilisant des plantes médicinales.

Il y avait des cérémonies de puberté pour les garçons et pour les filles.

Waxan était le rite de puberté féminin, il était public pour les familles riches, avec des restrictions alimentaires et des instructions pour devenir de bonnes épouses.

Tamonin était le rite de puberté des garçons, les initiés devaient ingérer une boisson au datura pour avoir des visions et danser autour d’un feu dans la maison de cérémonie . Après avoie eu les visions, ils apprenaient des chansons spéciales et la cérémonie se clôturait par des fêtes et la remise de cadeaux.

La mère d’un nouveau-né devait observer des tabous alimentaires.

Les morts étaient incinérés avec la plupart de leurs biens.

image

Artisanat

image

Les Serranos étaient des artisans qualifiés. Ils fabriquaient entre autre des paniers tressés finement en fibres végétales pouvant contenir de l’eau.La poterie était également fabriquée à des fins utilitaires.

Chrono

image

1542 : Juan Rodriguez Cobrillo explore la Californie et la revendique pour l’Espagne

1570 : les espagnols s’installent sur les territoires des Serrano et établissent le système de missions espagnoles dans le sud de la Californie

1775 : Fray Francisco Garces et Junipero Serra réalisent le 1er contact européen avec la tribu connue alors sous le nom de Mohave de Cuahajia ou Cuabajay.

1790 : les espagnols commencent à inciter les villages Serrano à se convertir et ils sont forcés de travailler comme esclaves dans les missions espagnoles.

mission san fernando rey de españa – By Detroit Publishing Co – Postcard, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5887712

1796/1823 : Les Serrano sont déplacés de force dans les missions San Gabriel et San Fernando.

1800 : les envahisseurs espagnols détruisent la culture Serrano

1819 : l’estancia de San Bernardino de Sena (San Bernardino rancho) est établie comme avant-poste de la mission San Gabriel Arcangel à Redlands et là de nombreux Serrano seront assimilés .

1821 : le Mexique gagne son indépendance sur l’Espagne et prend le contrôle de la Haute et de la Basse Californie

1824 : révolte du peuple Chumash impliqués dans un conflit entre Chumash et Serrano et Santa Ines la Purisima et Santa Barbara.

1824 : les révoltés survivants sont engagés auprès des mexicains

1833 : épidémies de choléra et de paludisme atteignent fortement le peuple

1838/1839 : une épidémie de variole se propage entre les peuples

1838 : les missions de Haute Californie sont fermées en tant que communes religieuses et agricoles

Par NorCalHistory — slight adjustment to GFDL image created by Matthew Trump ((c) 2004), CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1329911

1841 : ouverture de la piste de Californie

24 janvier 1848 : découverte d’or dans l’usine à bois de Sutter, ruée vers l’or de Californie, les terres tribales sont inondées de colons.

1848 : de nouvelles épidémies apportées par les prospecteurs et les colons  affectent les peuples.

1850 : la Californie est admise dans l’union.

1851/1852 : révolte de Garra dirigée par Antonio Garra un chef Cupeño, rejoint par les tribus Serrano et Yuma. Cette révolte échoue et Antonio Garra sera exécuté.

1852 : traité de Temecula signé le 5 janvier, c’est un traité de paix et d’amitié qui ne sera jamais ratifié par le gouvernement, les Serrano seront négligés et on leur niera leurs droits fonciers fondamentaux.

1860 : le prospecteur Bill Holcomb découvre de l’or dans la vallée d’Holcomb près de Bear valley.

Santos Manuel

1867 : les Serrano (la bande Yuhaviatam) sont victimes d’un massacre menés par des colons blancs dans la vallée de San Bernardino lors d’une campagne de 32 jours à) Chimney rock en réponse à un raid effectué certainement par le peuple Chemehuevi sur une colonie blanche. Le dirigeant Serrano Santos Manuel mène les survivants des montagnes à la vallée où ils établissent une résidence permanente près des sources thermales des Highlands.

1885 : 390 Serrano vivent dans les agences de la mission

1891 : les EU établissent une réserve pour eux, elle prend le nom de San Manuel en l’honneur du chef Santos Manuel.

image

De nos jours dans la réserve San Manuel

Celle-ci est reconnue au niveau fédéral.

Leur subsistance provient des installations de bingo, d’emplois rémunérateurs, de l’élevage et de l’agriculture.

Ils participent encore à des cérémonies et des évènements pan-indiens. La culture a pratiquement disparu et peu de personnes semblent revendiquer l’ascendance Serrano. Pour autant certains qui la reconnaissent encore sont fiers de leur patrimoine et de leur identité.

sources : wikipedia, warpaths2peacepipes

Article complémentaire

Les peuples originaires de Californie

%d blogueurs aiment cette page :