Canada : La première nation Chehalis ou Sts’ailes

Publié le 26 Août 2021

Peuple autochtone du Canada en Colombie britannique faisant partie des peuples Salish de la côte centrale, portant le nom de Première Nation Chehalis ou Chehalis Indian band, ou gouvernement de la bande des Sts’Ailes.

Il ne faut pas les confondre avec le peuple Chehalis de l’état de Washington aux EU.

Territoire

Il se situe entre Deroche et Agassiz.

Population : 1007 personnes

Langue : halkomelem de la famille des langues salish. 

Ils sont distincts historiquement et politiquement du peuple voisin Sto:Lo.

Réserves

  • Réserve indienne Chehalis n° 5 : rive droite de la rivière Harrison, 880,20 ha
  • Réserve indienne Chehalis n°6 : rive gauche de la rivière Harrison, 25,5 ha
  • Pekw’xe:yles  (Peckquaylis) : 10,3 ha, partagée avec 23 bandes sur le site de l’ancien pensionnat autochtone St Mary’s.

Site internet :  https://www.chehalistribe.org/

https://www.wikiwand.com/en/Harrison_Mills,_British_Columbia

La nation Sts’ailes aujourd’hui

Nous, les Sts’ailes, sommes une Première Nation salish du littoral souveraine. Nos ancêtres ont vécu sur nos terres traditionnelles depuis des temps immémoriaux et nous ont appris à les respecter.

Le nom «  Sts’ailes «  est dérivé du mot Halq’eméylem  » Sts’a’íles « , qui signifie  » le cœur qui bat « . Il existe d’autres interprétations, telles que « cœur sur la poitrine » ou « couché sur la poitrine » (cf. Galloway 1079), « s’échouer sur un banc de sable avec la poitrine d’un canoë » (Duff, 1952:27). Le nom Sts’a’íles est également dérivé d’une légende transformatrice très importante au sujet d’un médecin indien, Shay (alias Cäi, Skoyá:m, etc.), qui vivait sur la rive ouest du lac Harrison, à Doctor’s Point, et qui s’est battu avec Xá:ls (le grand transformateur qui a marché sur cette terre dans un passé lointain pour rétablir les choses). Selon nos légendes, après avoir vaincu Shay, le Docteur, Xá:ls lui a arraché le cœur de sa poitrine et l’a jeté en aval, où il a atterri à Sts’ailes, près du confluent des rivières Chehalis et Harrison.

Selon les aînés, il y avait autrefois un banc de gravier dans la rivière Harrison, en face de la RI 5 de Sts’ailes, qui palpitait comme un cœur battant pendant les crues. Il a disparu dans les temps historiques. Le Docteur lui-même a été transformé en rocher à Doctor’s Point, le long du lac Harrison.

Aujourd’hui, comme par le passé, notre culture et notre économie sont centrées sur la terre et ses ressources. Tout comme nos ancêtres connaissaient l’importance, l’utilisation et la valeur de toutes les ressources et de toutes les terres, nous devons en faire autant. C’est essentiel non seulement pour participer pleinement à l’économie au sens large, mais aussi pour protéger ces ressources et ces terres qui font partie intégrante de l’identité, de la réussite et de la permanence des Sts’ailes.

« Xa’xa Temexw », se traduit littéralement par « terre sacrée » et exprime le lien spirituel, physique et culturel des Sts’ailes avec la terre, son eau et ses ressources. Les êtres humains (Xwelmexw) ne sont qu’une petite partie de Xa’xa Temexw et ont la responsabilité d’en prendre soin car tous les êtres vivants sont interdépendants et lorsque l’un d’eux est affecté, cela affecte la santé et le bien-être de tous.

Sts’ailes Xa’xa Temexw comprend la totalité du lac Harrison, la rivière Harrison, le lac Chehalis, la rivière Chehalis, le cours inférieur de la rivière Lillooet, la partie nord-est du lac Stave et le fleuve Fraser entre Hooknose et Queens Island. Ces grandes voies navigables sont entourées de zones humides, d’estuaires et de plaines inondables d’une grande diversité écologique, d’une multitude de vallées où coulent de petites rivières et de petits ruisseaux, de lacs de montagne et de pics glaciaires. Tout au long du Sts’ailes Xa’xa Temexw se trouvaient des établissements ancestraux, qui constituaient le noyau des activités commerciales et domestiques quotidiennes, ainsi que des bases semi-permanentes, utilisées pour la chasse, la pêche, la cueillette de plantes et les voyages cérémoniels.

traduction de cette source https://www.stsailes.com/we-are-stsailes

vue panoramique du lac Harrison Par The High Fin Sperm Whale — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15334916
vue panoramique du lac Harrison Par The High Fin Sperm Whale — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15334916

Article complémentaire

Canada /Etats-Unis : Les peuples Salish de la côte centrale

%d blogueurs aiment cette page :