Cosmovision Taïna – Bayamanaco, vieil esprit du feu

Publié le 24 Avril 2019

C’est le Vieux Dieu, Seigneur du Feu. L’une des deux facettes de Dieu, Yaya est le grand-père éclairé et créateur, Beyamanaco est aussi grand-père mais feu constant qui consomme ce qu’il trouve sur son chemin.
Possesseur du secret de l’élaboration de la casabe (pain de manioc), pratiquant le rite de la cohoba et grand promoteur des origines de l’espèce humaine, il a toujours été possédé par une colère implacable. Les quatre jumeaux, avec Deminán Caracaracol en tête, ont emporté le feu, la casabe et le rite de la cohoba. Son crachat magique – un mélange de salive, de cohoba et de sperme – jeté sur le dos de Deminán produisit une tortue femelle -Caguama-, à laquelle les quatre frères s’accouplèrent, donnant origine aux hommes qui peuplaient la terre.

Pictographie dans la grotte Hoyo de Sanabe, République Dominicaine.

1. Bayamanaco inhalant de la cohoba. Il crachera ensuite le dos de Deminán, le faisant gonfler.

2. Deminán avec un dos incurvé.

3. Un des frères aide Deminán à se débarrasser de sa bosse.

4. La tortue est sortie de la bosse de Deminán, après que les frères lui aient ouvert le dos.

traduction carolita du site Pueblos originarios.com

Bayamanaco. Viejo espíritu del fuego.

Un avis sur « Cosmovision Taïna – Bayamanaco, vieil esprit du feu »

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :