Cosmovision Taïna – Yocahú, Dieu du manioc

Publié le 2 Mai 2019

Yocahú vit au ciel, il est un être immortel que personne ne peut voir, il a une mère -Atabey- mais pas au début.
C’est l’esprit du manioc, représenté par un « Trigonolito« , ou « Dieu à trois points« , son nom indigène est Yocahú, ou Yucahú-Guamá, on l’appelait cérémonieusement Yocahú-Bagua-Maorocoti, « Yocahú » peut être lu comme « Seigneur du manioc« , car le suffixe-hu, voudrait dire Seigneur et yoca, une variante du mot yuca, « bagua » : « mer » et « maorocoti », sans grand-père, sans ancêtre mâle ; « Seigneur du manioc et de l’eau, sans prédécesseur mâle ».

Le trigonolito occupe une place importante dans la vision du monde Arawak et du manioc et du tabac en particulier : la première, en tant que régime essentiel, et la seconde, parce qu’elle les a conduits à l’extase pour ce qu’ils considéraient comme la « communication avec les esprits ». Ils les enterraient dans les plantations pour favoriser la récolte. Il a généralement une forme anthropomorphe avec une bouche ouverte, symbolisant l’empressement à ingérer des substances nutritives pour nourrir le manioc.

traduction carolita du site Pueblos originarios.com
 

Yocahú: Dios de la yuca.

%d blogueurs aiment cette page :