Des langues et des hommes : Les langues uto-aztèques

Publié le 29 Mars 2022

Distribution précolombienne des langues uto-aztèques.https://fr.wikipedia.org/wiki/Langues_uto-azt%C3%A8ques#/media/Fichier:Lenguas_uto-aztecas.svg

Les langues uto-aztèques sont des langues parlées par les peuples autochtones d’Amérique du nord et d’Amérique centrale dans une vaste répartition géographique qui comprend aux Etats-Unis :

Les états d’Oregon, Idaho, Californie, Wyoming, Oklahoma, Nevada

Au Mexique :

Les états de Sonora, Chihuahua, Jalisco, Durango, Puebla, Hidalgo, Veracruz, Oaxaca, San Luis Potosi, Michoacán, Tabasco, México.

Ainsi qu’une langue, le nahuat ou pipil qui est parlée au Salvador et en Amérique centrale.

La famille linguistique uto-aztèque est l’une des familles de langues qui compte le plus de locuteurs :

1.985.000 locuteurs en 2009 selon Ethnologue.

Il y a 21 langues actives.

Deux peuples ont donné leur nom à ce groupe de langues :

Jeune homme Ute Par John K. Hillers — truewestmagazine.com, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=77806940

Des Aztèques partageant un repas (Codex florentin, fin du xvie siècle).Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2158168

Le peuple Ute qui vivait dans le Grand Bassin aux EU (et qui a donné son nom également à l’Utah) et au Mexique, le peuple Aztèque.

Le territoire des proto-uto-aztèques était situé dans le sud-ouest des EU actuels, Arizona, Nouveau Mexique, nord du Mexique avant que ne survienne la séparation entre la branche nord et la branche sud du groupe.

Le territoire de la branche nord est situé près de la vallée de la mort, Death Valley et en Californie.

Les langues uto aztèques du sud se développent à partir d’un endroit situé dans le nord-ouest du Mexique actuel, dans le Sonora ou dans le Sinaloa.

Langues principales de la division uto-aztèque toutes parlées aux EU

Peuple Shoshone Par BLMIdaho — Bruneau Overlook Drumming Ceremony 06012017, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=79922981

NUMIQUE ou SHOSHONE

  1. Numique occidental
  1. Numique central
  • Shoshone-goshute  2910 locuteurs (2000) Grand Bassin
  • Shoshone-Panamint (Koso, Timbisha) 20 locuteurs (1998) Californie Grand Bassin
  • Comanche  200 locuteurs (2000) Grandes Plaines

Catlin_Comanches.jpg
Comanches par Catlin

  1. Numique méridional

famille tubatulabal en 1916 By Thomas T. Waterman, U.C. Berkeley – https://www.spk.usace.army.mil/Portals/12/documents/civil_works/Isabella/cultural_resources/200402_Isabella_cultural_resources_pub(draft).pdf?ver=2020-04-27-124505-867, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=99323423

TUBATULABAL

  1. Tübatulabal  6 locuteurs (2000) Californie

peuple serrano image

Sous-division TAKIQUE ou californien méridional

  1. Serrano-gabrieleno dont

Serrano  1 locuteur (1994) Californie

Kitanemuk  éteint  Californie

. Gabrieleño-Fernandeño (Tongva)  éteint  Californie

  1. Cupano-luiseño dont

Luiseño-juanéño 35/39 locuteurs (2000) Californie

Cahuilla  14 locuteurs (1994) Californie

Cupeño  éteint  Californie

fillettes hopis

  1. Hopi dont

Hopi  5260 locuteurs (2000) Arizona

Langues de la division méridionale uto-aztèques du sud (Mexique + Salvador)

image

Subdivision PIMIQUE

.Tepehuano nord (ódami) Chihuahua

.Tepehuano sud (o’dam) Durango, Jalisco, Zacatecas, Nayarit

  • Zacateco  éteint
  • tepecano  éteint

femme tohono o’odham Luzi- Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8379038

Subdivision TARACAHITA

. central  55.000 locuteurs (2000)

. nord 500 locuteurs(1997)

. sud-est  inconnu

. sud-ouest  100 locuteurs (1997)

. occidental 5000/10.000 locuteurs (1997)

indiennes-tarahumaras.jpg
Femmes Tarahumara

  • Guarijio  2840 locuteurs (2005) Sonora
  • Cahita dont

Mayo ou Yoreme 40.000 locuteurs (1995) Sonora

Yaqui  14.620 locuteurs (2000) Sonora

yakis21
Peuple Yaqui image nuevo mondo

  • Opata-eudeve inclut des langues éteintes comme l’ópata, l’eudeve (dohema, jova, heve), l’opata a 15 locuteurs non natifs

Subdivision CORACHOL ou CORANA

femme Cora

. El Nayar 8000 locuteurs (1993) Nayarit

. Santa Teresa  70000 locuteurs (1993) Nayarit

Subdivision NAHUATL ou NAHUA/AZTEQUE

  • Nahuatl  1.500.000 locuteurs (2000)
  • Nahuat/pipil  20 locuteurs (1987) Amérique centrale dont Salvador
  • Pochuteco  éteint

Femmes Nahuas

Morphologie

En général, il existe une distinction entre les voyelles longues et les voyelles courtes.
Les contrastes de sonorité ne sont pas pertinents, le contraste n’est phonémique que dans quelques langues comme le guarijío.
Les structures syllabiques sont simples, généralement la syllabe la plus compliquée est de type CVC.
Les noms ont une morphologie flexionnelle très simple.
Il n’y a pas de genre grammatical fort, bien qu’en général les entités animées et inanimées aient des préfixes distincts.
Les verbes possèdent une grande variété de préfixes et de suffixes flexionnels, pour marquer le sujet, l’objet, l’aspect, le temps ou l’humeur.
Le nom peut prendre des suffixes et des préfixes verbaux pour exprimer des prédications intransitives. Il n’y a pas de verbe copulatif.
Il existe une réduplication initiale pour exprimer l’action répétée dans les verbes ou la pluralité dans les noms, bien que l’étendue de l’usage varie beaucoup d’une langue à l’autre.
La plupart des langues uto-aztèques sont des langues à noyau final et ont donc généralement le verbe à la fin. Seuls les Hopis et les Tarahumaras ont des verbes finaux sans auxiliaires secondaires.
 

Sources : wikipedia (français et espagnol, pueblos originarios.com

%d blogueurs aiment cette page :