Pierre du Soleil Aztèque : Mythe des cinq soleils

Publié le 15 Octobre 2018

La Pierre du Soleil fournit une représentation visuelle de l’histoire de la création aztèque. Son centre synthétise le mythe aztèque des cinq soleils, les cinq époques.
Au début il n’y avait rien, alors Ometeotl (Dieu de la dualité, celui qui s’est créé lui-même) a conçu Tonacatecuhtli (Seigneur de notre chair) et Tonacacihuatl (Dame de notre chair) pour remplir l’univers.

Ces deux dieux ont eu quatre enfants :

Xipe Totec (Notre Seigneur, le dépouillé), qui est né rouge et sans peau pour couvrir son corps.

Tezcatlipoca (miroir noir qui fume), il est le second, né noir, avec des griffes et des crocs de Jaguar.

Quetzalcoatl (Serpent à plumes) il est né blanc, aux cheveux blonds et aux yeux bleus.

Huitzilopochtli (colibri de gauche), le quatrième est né avec la moitié de son corps décharné.

Après 600 ans d’inaction, les frères ont décidé de créer une œuvre qui leur donnerait la dignité de dieux.

Hultzilopochtli, a fait un grand feu de camp, autour duquel ils se sont assis pour accomplir la tâche.

Oxomoco (à gauche) et Cipactonal dans le Codex Borbonicus Par Inconnu — Inconnu; file originally uploaded to the Polish-language Wikipedia by Adamt, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1900184

Quetzalcoatl et Huitzilopochtli ont initié les créations successives avec celle du premier homme, Oxomoco et de la première femme, Cipactonal, dont descendra le Macehualtin ou plébéien, qui devront les honorer comme des dieux.

Ils ont créé les mers et les lacs, les montagnes, ils y ont mis des animaux pour que l’homme puisse les chasser et se nourrir de leur chair. Puis ils ont créé Mictlantecuhtli et Mictecacihuatl, les seigneurs du monde souterrain.

À la fin, leur travail était terminé, mais tout était obscurité, il n’y avait pas de soleil. La succession des cinq soleils commencerait.

Le centre de la pierre du Soleil représente les cinq soleils. Chacun correspond à une période où une divinité régnait, se terminait par une catastrophe qui détruisait l’humanité, puis les hommes renaissaient gouvernés par un autre dieu. Selon le mythe, nous sommes maintenant au cinquième soleil, qui s’effondrera à cause des tremblements de terre.
Au centre se trouve le visage de Tonatiuh, qui symbolise le cinquième soleil. Ses deux griffes prennent des coeurs pour se fixer sur l’univers. Sa langue symbolisée par un couteau d’obsidienne représente le sacrifice de lui-même, source de vitalité et de création de la cinquième époque.

Tonatiuh Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1765802

Les quatre glyphes qui l’entourent représentent les époques précédentes liées aux quatre éléments et où apparaissent les dates correspondant à la fin des époques cosmogoniques aztèques. Ils sont lus de gauche à droite, suivant le mouvement apparent des étoiles :

Premier soleil : Ocelotonatiuh (Soleil Jaguar )

Le glyphe en haut à droite du cinquième soliele est le 4-Jaguar. Il représente l’élément terre.

Quetzalcoatl a fait le feu de camp, et l’a transformé en demi Soleil, Tezcatlipoca en colère le prend pour lui-même et il devient un Soleil complet.

Il faisait très chaud et rude, empêchant la vie de pousser sur Terre, flétrissant toute culture. Au temps du Premier Soleil, les géants humains (Tzocuiliceque) parcoururent la Terre, mangeant racines et graines, et Tezcatlipoca régnait en maître, ayant l’honneur de charger le Soleil pendant son voyage quotidien à travers le ciel, illuminant le ciel au-dessus et la Terre au-dessous.

Quetzalcoatl jaloux de Tezcatlipoca et de son grand honneur, dans un acte de colère, se leva au ciel et le battit férocement. Le coup a paralysé Tezcatlipoca, qui est tombé du ciel, en frappant la Terre, il est devenu l’esprit de son animal sacré : le jaguar. En tant que tel, il a détruit toutes les créatures vivantes sur Terre. Le temps du Premier Soleil de la Terre prit fin, et les ténèbres recouvrirent la Terre. La date était le 4-Jaguar et la période s’est terminée après 676 xiuhmolpillis (cycles de 52 ans).

Deuxième soleil : Ehecatonatiuh (Soleil du vent)


A gauche du précédent se trouve 4 Vent.

Quetzalcoatl régnait en maître, il s’incarnait dans le Soleil avec l’honneur divin de le conduire dans son voyage quotidien pour vaincre les puissances des ténèbres sur Terre, qui existait pour la seconde fois au temps du Second Soleil.

Il était plus bienveillant avec la vie, permettant aux récoltes de s’épanouir abondamment, et aux hommes d’être heureux.

Or c’était Tezcatlipoca le jaloux, pour reconquérir ses dominations il monta au ciel et abattit son frère d’un coup de griffe. Dans sa chute Quetzalcoatl a causé une tempête qui a déchiré les collines, et détruit tout sur son passage, les hommes ont dû marcher courbés, s’accrochant à ce qu’ils pouvaient. Certains ont survécu en devenant des singes. La fin a eu lieu le jour 4 Vent, après 376 xiuhmolpillis, de forts vents qui ont déchiré les collines et détruit tout sur leur passage.

Troisième soleil : Quiauhtonatiuh (Soleil de pluie)

Sous le Soleil du Vent,  se trouve 4- Pluie . Il représente l’élément feu.

Les dieux en colère contre la bataille destructrice entre Quetzalcoatl et Tezcatlipoca qui avait causé la destruction de la Terre dans les deux soleils précédents, ont décidé qu’un autre dieu aurait l’honneur de porter le Soleil dans le ciel. Ils ont choisi Tlaloc, dieu de la pluie.

Tlaloc régna en maître lors de la troisième création de la Terre, sa pluie d’eaux nutritives ramena la vie sur la Terre et la recouvrit de rivières, de lacs et d’océans. Pendant ce temps, ils se nourrissaient de céréales.

Le peuple s’est corrompu, a ignoré les préceptes moraux que les dieux lui avaient imposés et s’est consacré à des plaisirs malsains.

Xiuhtecuhtli, Codex Borgia  Par cleaned up and touched up by User:Madman2001 — Code Borgia, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2801683

Quetzalcoatl et Tezcatlipoca commencèrent à conspirer contre Tlaloc, le premier Xiuhtecuhtli, le dieu du feu, pour détruire l’humanité. Xiuhtecuhtli, a émergé comme un gigantesque volcan, et il a commencé à pleuvoir du feu du ciel. Les cendres tombèrent, consumant et enterrant le monde. Certains hommes ont survécu en devenant des oiseaux.

Ce Soleil a duré 78 xiuhmolpillis , disparaissant le 4-Pluie.

Quatrième soleil : Atltonatiuh (Soleil d’eau)

Le glyphe inférieur droit est 4-Eau, représentant l’ère d’avant le présent.

Une fois de plus les dieux sont intervenus pour recréer la Terre, par ordre de Huitzilopochtli, Chalchihuitlicue, celle des jupes d’émeraude, qui s’ est incarnée dans le Soleil.

Les hommes repeuplèrent la Terre, cette fois sous la tutelle des survivants de la destruction passée, et suivirent la conduite qui leur était dictée par les dieux.

Tezcatlipoca, insatisfait du beau temps, corrompt Chalchihuitlicue, et ordonne la quatrième destruction de l’humanité.

Il commence à pleuvoir à pleines cruches, les hommes doivent faire face à de terribles inondations, jusqu’à ce que l’eau émerge du centre de la Terre causant une énorme catastrophe dans le monde. Certains êtres humains ont réussi à survivre à cette catastrophe en devenant des poissons. Ce Soleil a duré 77 xiuhmolpillis, et le 4-Eau il a disparu.

Cinquième soleil : Ollin (Soleil du mouvement)

Après la quatrième destruction de la Terre, Quetzalcoatl et Tezcatlipoca se sont repentis de leurs disputes. Avec la Terre ténébreuse et inondée, ils ont convenu qu’ils devaient conclure s’ils voulaient qu’il y ait un autre Soleil, un fait qui ne serait pas possible sans le sacrifice de quelque Dieu.

Ainsi, les dieux décidèrent de construire un énorme feu de camp, bien qu’aucun d’entre eux n’osa se sacrifier. Enfin, la décision fut prise par deux divinités créées par le suprême Ometeotl : les dieux Nanahuatzin et Tecciztecatl. Ils sont devenus le Soleil et la Lune.

Les Aztèques croyaient être le peuple choisi pour maintenir le Soleil en vie, sans leur aide, ce Cinquième Soleil , terminant un cycle de 52 ans, ne se relèverait pas. Pour eux, le sang est un élément fondamental qui, de la même manière qu’il maintient l’être humain en vie, peut aussi donner vie au Soleil actuel. Pour le garder en vie, ils lui ont donné le sang des mères tuées en couches, des guerriers tués au combat et des prisonniers sacrifiés.

Une représentation de Nanahuatzin, un des dieux décrits dans le Codex Borgia. Par Inconnu — Cette Cette infographie a été créée avec Adobe Photoshop., Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=24722013

Une représentation de Tecciztecatl, un des dieux décrits dans le Codex Borgia. Par Inconnu — Cette Cette infographie a été créée avec Adobe Photoshop., Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=24722036

traduction carolita du site Pueblos originarios.com

Mito de los Cinco Soles. Piedra del Sol. Calendario Azteca.

%d blogueurs aiment cette page :