Les Saulteaux

Publié le 24 Février 2019

Saulteux. Branche de la nation ojibwa qui, à son tour, s’est détachée des Anishinaabe qui vivaient près de l’embouchure du fleuve Saint-Laurent. Saulteaux est un terme français qui signifie «  peuple des rapides « , faisant référence à son ancien établissement à Sault Ste-Marie, dans la région des Grands Lacs.

Habitat : À l’origine ils vivaient autour des lacs d’amont et de Winnipeg. Les Européens les ont poussés vers l’ouest, occupant des régions dans les États canadiens actuels du Manitoba, de la Saskatchewan, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique. Ils sont maintenant situés dans la région comprenant Winnipeg, Winnipegosis et les lacs du Manitoba connus sous le nom de la région d’Interlake, ou Interlagos.

Aire culturelle : Plaines (Amérique du Nord)

Langue : Ojibwa (anishinaabemowin) de la famille Algonquine.

Famille Saulteaux, photographiée dans le nord-ouest du Manitoba (1887).

Ils étaient chasseurs et pêcheurs.
Comme ils vivaient dans des régions dont les terres n’étaient pas adaptées aux cultures européennes, ils ont pu conserver une grande partie de leur territoire.

Ils peuvent être classés en trois divisions géographiques :

Ontario Saulteaux (Est) Dans la région du lac de la Forêt. Leur culture est celle des forêts orientales.

Manitoba Saulteaux (Centre) Dans l’est et le sud du Manitoba, jusqu’à l’ouest au sud de la Saskatchewan. Avec les Saulteux de l’ouest, on les appelle « Ojibwa des plaines« . Leur culture est une transition entre celle des forêts de l’Est et celle des Plaines.

Saulteaux de l’Ouest     
Ils s’étendent jusqu’en Colombie-Britannique. Ils se nomment eux-mêmes « Nakawē« , leur culture est celle des Plaines.

Peinture de Pedro Rindisbacher
Le tableau de Pedro Rindisbacher illustre le voyage d’une famille à l’hiver 1825, aidée par un traîneau à chiens.

traduction carolita du site Pueblos originarios.com

Saulteaux. « Pueblo de los Rápidos ».

%d blogueurs aiment cette page :