Zone archéologique de Teotihuacan – La Chasse des Morts (Calzado de los Muertos)

Publié le 27 Mai 2019

De Christian Koehn (fragwürdig) - Trabajo propio, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1410695
De Christian Koehn (fragwürdig) – Trabajo propio, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1410695

Les Aztèques l’appelaient « miccaotli » : « chemin des morts », pensant que les monticules situés sur son flanc étaient des tombes.
La Calzada de los Muertos est l’axe principal de la ville de Teotihuacan. Sa largeur est d’environ 40 mètres, direction sud-nord avec une orientation de 15° 25′ vers l’est, par rapport au nord astronomique. Sa limite nord se trouve sur la Place de la Lune et son extrémité sud, qui s’étend après la Citadelle, n’a pas encore été explorée. Sa longueur est estimée à plus de 4 km.

Le fleuve San Juan a été détourné pour le traverser perpendiculairement -il y a un pont- divisant la ville en quatre quadrants, formant une surface adaptée au paysage et aux élévations qui l’entourent -Cerro Gordo, Sierra de Patlachique- sur lesquels on a dessiné des rues et construit des palais ou temples, consacrés aux différentes activités politiques, administratives et civiques- religieuses de l’État de Teotihuacano, ainsi que des complexes résidentiels occupés par les hautes hiérarchies sociales, conformes principalement par les prêtres.

Le long de la Calzada se trouvent les constructions les plus importantes de Teotihuacan, parmi lesquelles les deux grandes pyramides -du Soleil et de la Lune- ; l’ensemble de Quetzalpapálotl, avec son Palais, le Patio des Jaguars et la Sous-structure des Escargots à plumes ; la Citadelle, avec le Temple de Quetzalcóatl et l’Ensemble des rues des morts composé par : Bâtiments superposés, groupe Viking et ensembles Place ouest et Place Est.

traduction carolita du site Pueblos originarios.com

Calzada de los Muertos. Zona arqueológica de Teotihuacan

%d blogueurs aiment cette page :