Mexique : Site archéologique d’Ixcateopan (Temple de coton)

Centre cérémoniel https://www.ecured.cu/index.php?curid=713030

Guerrero, Mexique

30 km de la ville de Taxco

Municipalité d’Ixcateopan de Cuauhtémoc

Peuples : occupation de plusieurs peuples indigènes dont les Cohuixcas, les Chontales (groupe étranger à la région), les Aztèques.

Signification du nom : « temple de coton » en nahuatl

Période : 350 à 1521, classique, postclassique

Cinq moments de construction ont été déterminés entre 1350 et 1450.

Important centre économique et cérémoniel au sein du système tributaire mexica où se déroulaient des activités de stockage de biens de culte et la fabrication et la redistribution de produits en coton.

Les principales activités du site étaient économiques, commerciales et religieuses avec le produit le plus important, évidemment qui était le coton mais aussi le sel et le maïs, le piment, le cacao, le miel, la cire, les plumes et les peaux.

Le site est constitué d’une série de bâtiments sur une élévation naturelle.

→ Pour la construction des fondations, ils ont utilisé des matériaux locaux, dalles, calcaire, marbre, rochers.

→ Pour les finitions, ils ont utilisé du stuc et de la peinture rouge.

→ Dans la salle se trouve une empreinte de pied humain imprimée dans le sol en stuc.

→ Le centre cérémoniel comporte un autel en forme de chimalli et une structure circulaire.

Espace de vie

→ L’espace de vie avait des fonctions diverses comme l’administration, le stockage, l’échange, la transformation et la redistribution de produits.

→ Des poteries ont été retrouvées : bols tripodes en forme de serpent stylisé.

malacate By Raul Gutierrez – Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=12385988

Dans plusieurs fouilles du site des instruments anciens ont été trouvés dont des malacates (appareils à fusaïoles). Ces disques à trou central aussi nommés rodelas sont d’analyse complexe, il existe peu de documentation ethnologique pour soutenir leur fonction principale. Ils sont supposés être comme des perles ou comme des disques à suspendre, ayant pu fonctionner comme les perles d’un collier grâce au trou central. Ce sont des artefacts en céramique de première classe.

La découverte de malacates ainsi que la dénomination du site en nahuatl faisant référence au coton indique qu’Ixcateopan fournissant de grandes quantités de cette plante déjà fabriquées, à des villes comme Teotihuacan, Texcoco et Tlacopan.

Ixcateopan a filé du coton utilisé pour confectionner les costumes des soldats mexica. Il y avait donc une relation étroite entre la ville et le centre du Mexique. C’était peut-être même un site de l’arrière Mexica.

Deux dieux principaux étaient adorés sur ce site, un homme et une femme nommés Iztac Tlamazqui (Prêtre Blanc) et Acxoyatl Cihuatl (Femme Sapin). Deux prêtres principaux étaient chargés du culte et du sacrifice de femmes vierges. La population faisait des pénitences et des sacrifices de soi. Le prêtre blanc représentait peut-être le coton.

Sources : INAG.gob.mx, wikipedia en espagnol

Publicité
%d blogueurs aiment cette page :