Parc cérémoniel indigène de Caguana

Publié le 6 Mai 2019 Il est situé dans le Barrio Caguana de la municipalité d’Utuado, Porto Rico. La taille de ses carrés et la quantité et la qualité de ses pétroglyphes en font un centre de premier ordre. Le site était connu sous le nom de « Corrales des indiens ». Les premiers travaux d’exploration ont étéLire la suite « Parc cérémoniel indigène de Caguana »

Sites Taïnos – Cueva Hoyo de Sanabe

Publié le 5 Mai 2019 Le barrage de Hatillo avec plus de 40 km2 est le plus grand lac artificiel de la République Dominicaine ; sur une colline -le Peñón de la Sabana- qui borde le côté ouest est la Cueva del Hoyo de Sanabe, est un grand temple des expressions rupestres  des Taïnos. LesLire la suite « Sites Taïnos – Cueva Hoyo de Sanabe »

Sites Taïnos – Cueva de las Maravillas

Publié le 4 Mai 2019 République dominicaine  La Cueva de Las Maravillas (découverte en 1926 et jusqu’en 1949 appelée Cueva Jagual) est située à Boca de Soco, dans la province de San Pedro de Macorís, à l’Est de la République Dominicaine.Les formations rocheuses de la Cueva de las Maravillas remontent à une centaine de milliersLire la suite « Sites Taïnos – Cueva de las Maravillas »

Culture Taïna – Centre cérémoniel indigène de Tibes

Publié le 3 Mai 2019 En 1975, après le passage de l’ouragan Eloísa et le débordement consécutif du rio Portugués  (à l’époque préhispanique Baramaya), un centre cérémoniel antillais a été découvert à Tibes, municipalité de Ponce, Porto Rico, qui avait été utilisé depuis les premières années de l’ère chrétienne et a été appelé le centreLire la suite « Culture Taïna – Centre cérémoniel indigène de Tibes »

Culture Taïna – Croyances sur la mort et funérailles

Publié le 16 Avril 2019 Coaybay Les Tainos croyaient que les morts allaient au Coaybay (« demeure des absents ») au bout d’une île appelée Soraya. Un lieu au loin, inaccessible aux vivants, gouverné par Maquetaurie Guayaba, c’est-à-dire un espace indépendant avec un leader indépendant. Opias Les morts avaient un esprit appelé opía,  ils se cachaient le jour et sortaientLire la suite « Culture Taïna – Croyances sur la mort et funérailles »

Culture Taïna – Le rituel de la Cohoba

Publié le 15 Avril 2019 Le rituel de la cohoba était la cérémonie Taïna la plus importante. Les caciques, membres masculins de sa classe –nitaínos– et les behiques -chamanes- y participaient pour consulter les cemíes sur les événements pertinents pour la communauté. Cette cérémonie consistait en l’inhalation, précédée d’un vomissement purificateur, de substances hallucinogènes qui provoquaient un état d’extaseLire la suite « Culture Taïna – Le rituel de la Cohoba »

Culture Taïna – Batú, jeu de balle sacré

Publié le 14 Avril 2019 Le jeu de batú ou de balle était célébré dans un batey – carré cérémoniel – rectangulaire avec sol compact de terre battue, ses frontières étaient délimitées par des rangées de grosses pierres qui pouvaient présenter des représentations de cemíes. Batú. Jeu de balle Taíno : Deux groupes de 12 joueurs chacun – hommes ou femmesLire la suite « Culture Taïna – Batú, jeu de balle sacré »

Culture Taïna – Les areytos

Publié le 13 Avril 2019 Les areytos étaient des cérémonies de célébration ou de commémoration, une façon de préserver et de transmettre les coutumes. Tous les membres de la communauté y participaient, en tant qu’observateurs ou danseurs.Ils avaient lieu dans le batey (place de cérémonie). « Areyto » est aussi le mot pour « chanson », le chant prévalait sur la musique instrumentale et la danse.Lire la suite « Culture Taïna – Les areytos »

Les premiers peuples d’Hispaniola

Publié le 21 Juillet 2016 L’île avant la colonisation avait été peuplée par 4 ethnies différentes plus ou moins bien représentées : Les Lucayens, les Ciboney, les Ciguayos, les Taïnos, les Caraïbes. L’île était connue pour eux sous les noms de Bohio ou Ayiti (la terre des hautes montagnes) ou encore Quisqueya. Ils étaient des agriculteurs, desLire la suite « Les premiers peuples d’Hispaniola »